Ce site ne supporte plus Internet Explorer.
Il se peut que votre visite ne soit pas optimale.
Nous vous suggérons l'installation de Google Chrome ou Firefox afin d'obtenir un navigateur moderne et ne plus afficher ce message.

On parle de nous

Retour

Le gouvernement du Canada annonce des investissements majeurs en recherche

Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières, François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie du Canada, ainsi que Christian Blanchette, recteur de l’UQTR, étaient présents lors de l’annonce.

3,2 M$ versés pour 13 professeurs à l’UQTR
Le gouvernement du Canada annonce des investissements majeurs en recherche

Par Jean-François Hinse

Le ministre François-Philippe Champagne, était de passage à l’Université du Québec à Trois-Rivières le 15 juin dernier afin d’annoncer des investissements de plus de 635 millions de dollars en science, en recherche et en génie pour soutenir plus de 4 800 chercheurs de premier plan et leur équipe. De ce montant, 3,2 M$ iront à des professeurs de l’UQTR.

« Nous sommes fiers de continuer d’investir pour soutenir et célébrer la créativité et l’innovation qui sont au cœur de l’écosystème de recherche canadien. C’est inspirant de voir l’ingéniosité et le dévouement que déploient nos chercheurs et nos chercheuses pour développer des idées intéressantes qui mèneront aux découvertes et aux innovations de demain et qui contribueront à améliorer la planète et à générer de la prospérité pour les Canadiens », a souligné le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie lors de son passage.

Les investissements annoncés serviront à appuyer des projets liés à la pandémie, mais aussi des projets de recherche soutenus dans des domaines émergents d’importance, comme la réconciliation avec les peuples autochtones, la médecine de précision, la santé des femmes, la physique corpusculaire, les changements climatiques, la citoyenneté et la justice sociale, la douleur chronique, et les politiques en matière de genre, de race et d’inclusion. Les recherches dans ces diverses disciplines permettront aux gouvernements, aux entreprises et aux individus d’être mieux renseignés quand ils doivent prendre des décisions pour faire croître notre économie, protéger notre environnement et assurer le bien-être des collectivités partout au Canada.

Mathilde Jean-St-Laurent, professeure au Département de génie mécanique du campus de l’UQTR à Drummondville, fait partie des 13 professeurs de l’université trifluvienne concernés par cette annonce. Elle reçoit une subvention à la découverte de 135 000 $ pour poursuivre ses recherches exploratoires sur la robustesse des matériaux composites. Mme Jean-St-Laurent était d’ailleurs l’une des trois professeures canadiennes invités à la conférence de presse.

« Cette annonce d’investissements majeurs en recherche rejaillit sur l’ensemble des universités canadiennes. De telles confirmations de financement de la part des conseils fédéraux nous remplissent de fierté et d’espoir pour nos chercheuses et chercheurs qui voient leurs efforts récompensés et l’excellence de leurs travaux de recherche reconnue », a commenté le recteur Christian Blanchette.